L’histoire des chiens de traîneau

 

Vous adorez ces chiens magnifiques au regard de glace et au corps robuste ? Et si vous en appreniez plus à leur sujet ? Objet de Légende vous dit tout de ces Animaux de Légende !

Qu’est-ce qu’un chien de traîneau ?

Un chien de traîneau ou chien d’attelage est un chien dont le rôle est de tirer des traîneaux sur la neige ou sur la glace au moyen d’un harnais et de lignes de trait conjointement avec d’autres chiens. Ces derniers peuvent également faire glisser un « kart » sur roues et son toujours menés par un être humain, appelé le musher. On retrouve des chiens de traîneau dans de nombreux pays en Europe, en Asie et aux Amériques, sur les hauteurs enneigées. Devenus une attraction très populaire mais aussi une compétition de course, le chien de traîneau est partout, même sur le Massif Central pendant la saison du ski ! Notons également que les races d’attelage sont aussi très appréciées par les particuliers, à l’instar du Husky.

Quelles sont les caractéristiques du chien de traîneau ?

N’importe quel chien ne peut pas jouer le rôle d’attelage. Les chiens de traîneau sont semblables aux animaux arctiques : ils ne maintiennent pas la température de leurs pattes à 37°C mais à… 0°C. En effet, une température de 37°C aurait pour conséquences de faire fondre la neige, gaspiller de la chaleur, et risquer des gelures. Le museau et les pattes des chiens de traîneaux sont donc régulés grâce à des échanges thermiques très précis entre artère et veine.

Outre cette incroyable caractéristique physique, les chiens de traîneau doivent être particulièrement rapides et endurants, car ils doivent parcourir de longues distances en un cours laps de temps. L’étude des ossements des premiers chiens d’attelage laisse penser que les canidés n’étaient pas particulièrement taillés pour l’exercice à la base, c’est pourquoi les Hommes ont commencés à réaliser des hybridations avec le loup, conférant un physique reconnaissable entre mille aux chiens de traîneaux actuels.

Quelles sont les différentes races de chien de traîneau ?

Voici les races de chiens traditionnelles et nouvelles, reconnues ou non par la FCI (Fédération Cynologique Internationale) :

  • Malamute de l’Alaska (reconnu FCI)
  • Groenlandais (reconnu FCI)
  • Husky sibérien (reconnu FCI)
  • Samoyède (reconnu FCI)
  • Alaskan Husky (croisement non reconnu)
  • Chinook (croisement non reconnu)
  • Eurohound (croisement non reconnu)
  • Mackenzie Rover Husky (croisement non reconnu)
  • Seppala Siberian Sleddog (croisement non reconnu)
  • Esquimau Canadien (en voie d’extinction)
  • Chien de Sakhaline (en voie d’extinction)

Vous pourrez observer les races traditionnelles de chiens d’attelage  ainsi que les nouvelles si vous vous essayez à une activité « chiens de traîneau », très populaire dans les clubs de vacances au ski.

Les chiens de traîneaux d’hier à aujourd’hui

Le recours aux chiens de traîneau ne date  pas d’hier. Des premiers indices de son apparition datent ainsi de  6000 ans avant Jésus Christ. En Europe, son utilisation est également très ancienne et débuterai aux alentours de l’an mille.

Bien que la pratique fût interdite en France pendant plusieurs siècles, elle persista malgré tout avant de devenir populaire lors de la ruée vers l’or en Alaska. En effet, les traîneaux étaient les seuls moyens de transport utilisables sur le territoire désolé en proie à des vents violents et glacials.  La conduite de chiens de traîneau est ensuite devenue un sport très apprécié en Amérique du Nord et en Europe, et, de nos jours, les chiens sont surtout utilisés dans des courses de traîneaux. Ainsi, depuis 2005, l’une des plus grandes courses au monde de chiens de traîneau se déroule chaque année dans les Alpes franco-suisse : c’est la Grande Odyssée.

Sinon, vous pourrez aussi admirer ces animaux s’entraîner dans leur milieu naturel lors d’une activité « chien de traîneau » organisée par votre club vacances !

Laisser un commentaire

*