La lingerie

La lingerie a toujours été un indispensable des garde-robes féminines, et a servi de tout temps à modeler le corps des femmes que ce soit pour masquer leur féminité ou pour l’affirmer. Voici sa petite histoire.

Modeler son corps pour camoufler sa féminité

corsets

Déjà sous l’antiquité, les femmes utilisaient des vêtements en cuir pour contenir leur poitrine et avoir un aspect plus androgyne. L’apparition du corset, à la Renaissance, aide à maintenir le corps des femmes droit pour une posture plus noble, mais qui montre aussi une image de fermeture d’âme et de mœurs. La silhouette est alors conique et la taille est réduite au point de comprimer les côtes. Ses bretelles projettent les épaules en arrières donnant un dos étroit sublimant le port de tête. Le corset garde cette forme jusqu’au XVIIIe siècle, puis il prend par la suite une forme de sablier : tout en courbe il réduit la taille, et n’écrase plus les seins mais les soutiens et les sépare.

Apparition du soutien gorge et de la lingerie fonctionnelle

Soutien-gorge "bient-être" Herminie CadolleSoutien-gorge « bient-être » de Herminie Cadolle

C’est à partir de la fin du XIXe siècle, que le premier prototype de soutien-gorge est présenté par Hermine Cadolle. Il sépare la poitrine en deux mais reste tout de même lié au corset.
Avec la première guerre mondiale, les femmes ne se préoccupent plus de leurs dessous mais du travail à accomplir. La pénurie de textile amène les femmes à économiser le tissu, la lingerie se doit d’être fonctionnelle et non sexy. Fini les nuisettes sexy et pas chères l’heure est à l’économie !

L’époque de la non-lingerie

lejaby-libertyPublicité Lejabi pour le soutien gorge Top liberty

La révolution sexuelle des années 70 marque un véritable tournant pour le marché de la lingerie. Avec le féminisme naissant le soutien-gorge est boudé, puisque la libération de la femme passe par la libération du corps. S’il est encore utilisé, le soutien gorge est sans coutures, léger et transparent. Enfin, la vague hippie, se tourne vers les matières plus naturelles tel que le coton ou la dentelle.

Mise en valeur du corps : apogée de la lingerie

ensemble doll ita chantal ThomassPublicité Chantal Thomass 

Dans un soucis de sensualité et d’élégance, Chantal Thomass crée une collection où les bas, porte-jarretelles, serre tailles et guêpières sont à l’honneur. Ils apportent une touche sexy et sophistiquée à la lingerie féminine. De la lingerie sexy et pas chère à la lingerie fine et onéreuse, elle est incontestablement un objet de séduction et d’érotisme.

soutien-gorge couleurSource: getty images

À partir des années 2000, le corps prend une place centrale dans la société. La lingerie se doit donc d’être confortable douce et sensuelle tout en étant glamour. Son but : faire que les femmes se sentent belles et attractives. Les magasins spécialisés en lingerie se multiplient, et elle devient surtout un accessoire de mode à part entière. Aujourd’hui la lingerie est à la fois fonctionnelle et un atout de séduction. Les couleurs sont de plus en plus vives, les tissus de plus en plus divers et les formes variées afin de correspondre à chaque morphologie.

Enfin, de nos jours la lingerie n’est plus exclusivement réservée aux femmes, les hommes aussi peuvent porter des strings pour homme par exemple. Mais les dessous pour homme c’est une autre histoire.

Laisser un commentaire

*