Histoire de la couette

couette

La couette est l’élément de literie bien connu qui permet de garder le dormeur au chaud durant les froides nuits d’hiver. Aujourd’hui toutes les enseignes proposent des parures de couettes enfants et adultes, saviez-vous que les origines de cet article de literie remontent au Moyen-Âge ? Objets de légende vous en dit plus.

La couette, déjà présente au Moyen-Âge ?

C’est en Europe du Nord, au Moyen-Âge, que serait apparue la couette. En effet, à cette époque, il était d’usage de remettre aux couples de jeunes mariés un sac rempli de duvet d’oie, qui servait alors de surmatelas. Ce dernier était recouvert d’un linceul, l’ancêtre des housses de couette enfant ou adulte.

La couette est donc rapidement devenue un élément important de la literie d’hiver. Garnie de duvet d’oie et de plumettes, elle n’était néanmoins pas dépourvue d’inconvénients. C’est ainsi qu’on délaissa peu à peu la couette pour les couvertures et les draps, suite à la découverte de acariens et leur fort pouvoir allergisant.

La renaissance de la couette

Parure de lit

C’est grâce à l’apparition des matières synthétiques que le couette a connu un renouveau. Avec les matières anti-acariens et l’ajustement du grammage, la couette est aujourd’hui débarrassée de ses imperfections.

Aujourd’hui, le combiné couette et parure de lit, dont on trouve de nombreux modèles ici, est largement répandu dans nos chambres à coucher et fait même souvent office d’élément de décoration à part entière. Il faut dire que les fabricants s’en donnent à cœur joie concernant les motifs des housses de couette : fleurs, éléments graphiques, unis, personnages de dessins-animés pour les enfants…le choix est large et varié.

Aujourd’hui, les couettes sont principalement de fabrication industrielle. On peut se procurer une couette en duvet (la garniture est alors constituée en majorité de duvet d’oie ou de canard) ou synthétique (la garniture est constituée de fibres synthétiques comme du polyester).

Laisser un commentaire

*