harley davidson

La Harley-Davidson : l’assurance de cette bécane de légende

Harley-Davidson est une grande marque de moto. La possession d’une moto aussi renommée est parfois une source d’inquiétude. Cependant, la souscription à une assurance moto permet de réduire le stress. Harley-Davidson est une marque de moto extrêmement populaire qui a vu le jour en 1903. Aujourd’hui, elle reste des enseignes les plus emblématiques des États-Unis. Aujourd’hui, plusieurs des anciens modèles du constructeur sont devenus des articles de collection. Toutefois, peu importe que ce soit une Harley-Davidson récente ou de collection, une assurance est toujours avantageuse.

Les jeunes permis motos à assurer obligatoirement

Posséder une assurance est obligatoire au même titre que porter un casque pour pouvoir rouler, quel que soit le véhicule terrestre motorisé. Cette obligation s’applique même aux jeunes motards. De ce fait, le détenteur d’une Harley doit au moins souscrire une assurance responsabilité civile ou assurance au tiers. Ces derniers couvriront la plupart des dégâts matériels ou blessures occasionnées à de tierces personnes ou à soi-même. Afin de profiter d’une garantie plus étendue, l’assurance moto jeune conducteur tous risques est la meilleure option. En revanche, vous devrez dépenser plus d’argent. Dans certains cas, les conducteurs novices trouvent plus avantageux de rouler sans assurance. Erreur ! Effectivement, le défaut d’assurance est une effraction qui peut entraîner une amende de 3 750 euros. Vous pouvez même voir votre permis de moto suspendu ou, pire, voir votre véhicule confisqué.

harley davidson

La souscription à une assurance pour jeune permis moto

Pour souscrire à une assurance moto jeune conducteur, il faut avoir au moins 16 ans. En outre, l’adolescent désirant cette assurance doit aussi posséder un permis. À l’âge de 16 ans, le jeune motard a la possibilité de passer le permis A1. Par ailleurs, toujours pour les jeunes motards, il y a aussi le permis A2. Plus en détail, le permis A1 s’adresse aux cylindrées de moins de 125 cc. Sa puissance ne doit pas non plus excéder les 11 kW. Par contre, concernant le permis A2, vous devrez être majeur. Cette fois-ci, il vous permettra de rouler sur un deux-roues de 35 kW maximum. Quoi qu’il en soit, si vous être candidat au permis A1 et A2, vous devez avoir préalablement passé votre code moto. Pour en revenir à l’assurance, le prix pour les contrats d’assurance destinés aux apprentis conducteurs est relativement élevé. En effet, les compagnies d’assurance voient les jeunes permis comme des conducteurs à risques. Pour les compagnies, ils sont plus susceptibles de causer des accidents, d’où les contrats plus onéreux. Par conséquent, le meilleur moyen de faire des économies est de commencer avec une petite cylindrée. De même, les motos sportives sont à prohiber, car ils feront augmenter la valeur de la prime d’assurance. Pour ne pas être pris au dépourvu, vous pouvez réaliser un devis en ligne assurance moto et faire des comparaisons par la suite.

L’assurance d’une moto de collection

Cette année, le modèle Electra Glide de la Harley-Davidson a intégré la collection ICONS. Chaque année, le constructeur en produira deux au maximum. Cela fait de cette bécane une vraie rareté. Pour le propriétaire d’une telle bécane une assurance de moto de collection est indispensable. D’après le Code de la route n° R311-1, un modèle de collection a 30 ans d’âge et plus. Le fabricant a arrêté sa production et le modèle possède la mécanique ainsi que l’apparence extérieure d’origine. La moto ne convient plus aux normes du Code de la route. En outre, le propriétaire doit posséder une carte grise destinée à un deux-roues de collection pour circuler sans documents administratifs. L’ancien certificat d’immatriculation ou un document indiquant les caractéristiques de l’engin peuvent être nécessaires.

Dans le cas où l’appareil n’est plus en vente, le détenteur a le devoir de réaliser une demande d’attestation. Cette dernière est destinée à la Fédération française des Véhicules d’Époque (FFVE). Pour ce faire, il faudra déclarer les propriétés techniques du véhicule à la FFVE. Si la loi possède des critères assez contraignants, certaines agences d’assurance sont plus flexibles. En fait, une moto de 10 ans ou de 20 ans peut appartenir à la classe « collection », selon la compagnie. Par conséquent, le titre de « collection » peut convenir à une motocyclette relativement récente. La rareté du modèle est souvent le principal critère de l’assureur. En revanche, d’autres compagnies considèreront à la fois l’ancienneté et la rareté du véhicule.

harley davidson

Bien sûr, ce titre n’est pas conforme à la loi. Pour pouvoir souscrire à une assurance de moto de collection, les compagnies sont assez strictes. Habituellement, le candidat doit avoir plus de 21 ans. Il doit avoir obtenu son permis moto depuis trois ans au minimum, n’avoir fait aucun accident routier depuis deux ans et posséder un véhicule récent pour le quotidien. De plus, le propriétaire doit réserver la moto de collection à une utilisation récréative. Finalement, une assurance moto jeune conducteur ou non est souvent nécessaire pour pouvoir circuler en toute quiétude. Bien sûr, la vigilance du conducteur est de mise pour que l’assurance soit valide. D’ailleurs, une assurance adaptée à la moto (classique ou de collection) est importante pour une garantie optimale. Cela est valable, que ce soit pour le propriétaire, son véhicule et surtout son entourage.