Le permis de conduire

Histoire permis de conduire – permis de conduire France – permis auto

Apparut avec les prémices de l’automobile, le permis de conduire à su garder au fil des siècles son symbole de liberté et d’indépendance. Aujourd’hui encore, l’inscription dans une auto école à Lyon, Marseille ou encore Paris représente un rite de passage vers l’âge adulte et l’autonomie.

permis-de-conduire-auto-france

1922 : l’année du premier permis de conduire

Le décret du 31 décembre 1922 a formellement introduit le premier « permis de conduire ». Depuis les années 1850, les automobilistes se devaient d’obtenir un certificat de capacité afin de pouvoir circuler sur la voie publique. A partir de 1922, le code de la route stipule que le permis de conduire ne pourra être délivré qu’à des candidats âgés d’au moins 18 ans et qu’il ne permet pas la conduite de voitures affectées au transport en commun ou dont le poins est supérieur à 3000 kg.

1989-2013 : la modernisation du permis de conduire

Au fil des années, le permis de conduire a connu de nombreuses évolutions, notamment l’apparition de la conduite accompagnée, la conduite supervisée, les stages de récupération de points, les règles relatives au permis probatoire ou encore la révision des catégories de permis.

2013 : l’arrivée du nouveau permis électronique

Depuis septembre 2013, les préfectures délivrent aux nouveaux conducteurs des permis électroniques plus pratiques, plus sûrs et harmonisés à l’échelle européenne.

Pour plus d’informations sur le permis de conduire, rendez-vous sur www.marietton.fr

Laisser un commentaire

*