L’histoire du bureau, l’allié incontournable du travail

Bureau de ministre, bureau de direction design, bureau pour ordinateur… Aujourd’hui, il existe de nombreux types de bureaux, aux styles et à l’ergonomie variés. Mais à quoi ressemblaient les premiers bureaux et comment ont-ils évolué ? Retour sur l’histoire de ce meuble indispensable au travail.

Les premiers bureaux

Les scribes de l’Antiquité n’avaient pas besoin de bureau pour la bonne raison qu’ils écrivaient sur des tablettes rigides. Lorsque l’on a commencé à écrire sur des parchemins, un support est devenu nécessaire. Au Moyen Age, les moines et enlumineurs travaillaient sur des écritoires. Ceux-ci pouvaient consister en une simple planche inclinée sur pied (pupitre), être posés sur une table ou sur un meuble doté de portes et de tiroirs. La particularité de ces écritoires est que la tablette sur laquelle on posait le support d’écriture était toujours inclinée.

La table à écrire

Le XVIIe siècle marque un grand changement dans l’évolution du bureau. En effet, celui-ci se transforme en table à écrire, ou « bureau à plat ». Il s’agit d’une table posée sur quatre pieds, dotée d’un coffrage contenant des tiroirs. Lorsque le bureau comporte un coffrage supplémentaire posé sur la table, on parle de « cabinet ». Au début du XVIIIe siècle, un autre type de bureau apparaît : le secrétaire. La partie où l’on écrit est mobile et peut être verrouillée, tout comme les tiroirs et les portes.

Le bureau contemporain

Alors que les bureaux, cabinets et secrétaires étaient parfois richement décorés, le bureau contemporain qui apparaît au XXe siècle se fait beaucoup plus sobre. Fabriqué en série, il est alors constitué d’un plan de travail posé sur des caissons à tiroirs, placés de chaque côté. Avec l’apparition de l’informatique, le bureau s’élargit et des espaces sont aménagés pour recevoir les différents périphériques : écran, clavier, souris, imprimante… Aujourd’hui, le mobilier de bureau (fauteuil, table de réunion design, armoire…) doit prendre en compte les évolutions technologiques tout en offrant la meilleure ergonomie possible. On trouve par exemple des bureaux à plan de travail courbé, avec retour, et munis d’espaces permettant de faire passer les câbles des différents appareils.

Laisser un commentaire

*